Les GCO ont souhaité attirer l’attention des parlementaires sur les problèmes posés par l’encadrement juridique de la recherche clinique française et faire part de leurs réserves vis-à-vis des solutions contenues dans l’article 37 du projet de loi de modernisation de notre système de santé notamment l’alinéa 2 concernant la gratuité des produits expérimentaux et l’alinéa 4 concernant l’instauration d’un « contrat unique ». Cette action s’est traduite par la publication d’un communiqué de presse le 5 juin dernier ainsi que par une rencontre avec la sénatrice Madame Francoise Gatel pour contribuer la rédaction d’amendements qui ont été déposés fin juillet par plusieurs sénateurs et qui seront soumis au vote des sénateurs mi-septembre.
 Communiqué de presse, 5 juin 2015