L’ajout d’une immunothérapie par rituximab après une chimiothérapie chez les patients atteints du lymphome à cellules du manteau a permis de prolonger leur survie, selon une étude conduite par les centres français et belges de la Lymphoma Study Association (LYSA) et publiée dans le New England Journal of Medicine (NEJM)**.

Voir le communiqué du LYSA